DEEP PURPLE, L’ÉLÉGANCE ROCK

Âgés mais toujours aussi rock n’roll, les cinq anglais débarquent en France au mois de Novembre. Pression live vous fait gagner des places pour leur concert au Zénith de Nantes. Pour patienter, retour sur le groupe à la flamme éternelle.

deep_purple_546x363
Il y a 21 ans, Freddie Mercury chantait « The Show Must Go On ». Cette formule s’applique aujourd’hui à ses compatriotes de Deep Purple, qui repartent en tournée cet automne malgré le décès de leur claviériste historique, Jon Lord, le 16 juillet dernier. Membre fondateur du groupe en 1968, avec le guitariste caractériel Ritchie Blackmore et le batteur Ian Paice, (le seul qui n’ait jamais quitté son siège), le musicien est resté fidèle au poste jusqu’en 2002, avant de quitter la formation pour se consacrer à des projets musicaux plus personnels. Les papys rockeurs sont néanmoins restés copains, en témoigne un concert londonien en 2008, lors duquel le claviériste les avait rejoint sur scène, accompagné de Bruce Dickinson, chanteur d’Iron Maiden.

Son décès a secoué l’ensemble de la planète rock, en témoignent les nombreux hommages publics : l’ex-Guns N’Roses Slash, le guitariste Tom Morello, qui gratouille chez Rage Against The Machine, ou encore Dee Snider, chanteur de Twisted Sister. Au-delà des rockeurs, l’acteur écossais Ewan McGregor (Jedi à ses heures perdues) a pris son clavier en l’honneur du musicien. Plus étonnant encore, la ministre de la culture française, Aurélie Filippetti, a rendu hommage à Jon Lord par le biais d’un communiqué officiel de son ministère, le décrivant comme «un grand voyageur au pays du rock, mais aussi un ambassadeur inspiré entre le rock classique et la musique orchestrale».

Néanmoins, le violet profond avance et continue sans relâche de tourner à travers le monde. L’automne 2012 sera l’occasion pour le groupe de tourner en Europe et de donner quatre concerts en France, avec un débarquement prévu le 11 novembre au Zénith Métropole de Nantes. Pression Live vous propose de vous incruster parmi les 8000 spectateurs pour fêter un armistice en mode rock n’roll : des places sont à gagner ! Les trois autres concerts se dérouleront le 9 au Palais des Sports de Grenoble, le 12 au Zénith de Caen et le 13 au Zénith de Paris.

Deep Purple s’est forgé une solide renommée live, notamment avec le double album « Made In Japan », sorti en 1972, vendu à plus de 100 000 exemplaires en France et totalisant plus de deux millions de ventes à travers le monde. Le quintette britannique a également commis plusieurs exploits en concert : ils sont les premiers rockeurs à enregistrer un concert avec un orchestre. L’album qui en découle, «Concerto For Group And Orchestra», date de 1969, il est basé sur une composition-fleuve de Jon Lord. À écouter d’urgence. Multipliant les tournées sans relâche, le groupe maintient sa réputation scénique en attirant toujours curieux et fans invétérés. Il a notamment réuni plus de 80 000 spectateurs en 2009 lors de son concert à la Fête de l’Humanité en région parisienne. Depuis, « Highway Star » résonne encore à La Courneuve et dans la tête des heureux spectateurs.

L’actuelle formation comprend Ian Gillan, chanteur légendaire du groupe qui a posé sa voix sur les versions originales des tubes « Smoke On The Water », « Child In Time » ou encore « Highway Star ». Est aussi présent Steve Morse, guitariste américain fondateur de Dixie Dregs, en poste depuis 1994 qui prouve son talent en rejoignant de temps à autres le spectaculaire G3, formé avec les talentueux guitaristes Joe Satriani et Steve Vai. A la basse se retrouve l’éternel Roger Glover, responsable du célébrissime titre du tube «Smoke On The Water». Au clavier, celui qui a pris la place de Jon Lord depuis dix ans est Don Airey, il a notamment pianoté avec Black Sabbath, Ozzy Osbourne ou encore Judas Priest. Enfin, à la batterie, Ian Paice, toujours fidèle au poste pour faire danser les fans sur ses rythmiques groovy.

Si cette formation se maintient depuis dix ans, Deep Purple est un groupe connu pour avoir subi de nombreux changements de personnel. Ainsi nombreux sont ceux qui ont eu l’honneur de revêtir l’habit violet. Le groupe a d’abord accueilli en son sein le célèbre guitariste Ritchie Blackmore, auteur du riff de «Smoke On The Water», qui a participé à la formation mais aussi à la reformation du groupe en 1984 avant de définitivement mettre les voiles en 1993. Le fondateur de Whitesnake, David Coverdale, entre1973 à 1976, année de séparation de la formation, a prêté sa voix au violet profond, comme le bassiste et chanteur Glenn Hughes durant la même période. Autant de personnalités qui ont permis au groupe d’évoluer continuellement, permettant aux 18 albums sortis sous ce célèbre nom d’avoir chacun une identité propre. Sur album comme sur scène, Deep Purple reste indispensable et immanquable.

À vos commentaires