Octave Minds : une envolée à deux !

Attention, on tient peut-être ici notre belle petite claque de la rentrée : le savant mélange entre l’artiste / producteur de musique électronique, Alexander Ridha aka Boys Noize, et le pianiste fou pétri de talent, Chilly Gonzales, adulé pour sa créativité et son approche originale de la musique.

Quatre ans après Ivory Tower, l’album de Gonzales produit par son compère allemand, cette collaboration est somme toute logique au final. Le projet Octave Minds ne s’est pas fait en un jour : il est le fruit d’un travail de trois années et, une fois l’album écouté, on ne peut que se dire que cela valait la peine d’attendre tout ce temps !

10623395_349702065195119_5509728490727638594_o

Octave Minds, ce sont 38 minutes d’une véritable ballade symphonique électronique proposée par les deux artistes. On voyage, on imagine, on remue la tête, on expérimente… Dès les premières notes de « Symmetry Slice », l’association du piano avec les synthés électroniques fait mouche. L’enchainement des titres est d’une fluidité imparable et la fusion des deux talents apporte une véritable diversité à l’album. Entre morceaux expérimentaux comme « Initials KK », « Om », ou « Projectionist », et les tracks puissantes offrant des montées d’adrénaline telles que « Royalty », « Together » et « Done Deal », il y en a pour tous les goûts !

Alors forcément, la techno du DJ berlinois est un peu moins brut qu’à l’accoutumée mais pas de doute, on reconnait la « touch » d’Alex Rhida sur les morceaux et c’est bien là l’essentiel !

Bref, on a aimé cet album et on ne se lasse pas de l’écouter en boucle en cette rentrée 2014. D’ailleurs, et pour finir de vous convaincre, le titre « Anthem » a désormais son clip vidéo depuis quelques jours, et il est à l’image du projet : une belle envolée :)

 

À vos commentaires