Printemps de Bourges : découvrez les artistes de la scène Pression Live ! (PART I)

La semaine dernière, nous vous annoncions toute la programmation de la scène Pression Live pour le Printemps de Bourges, et nous vous avions alors promis de vous présenter tous les artistes du line up en détail. Dans cet article et le suivant, on vous dit tout sur eux tous ! Calfeutrez vos portes et fenêtres (ou préparez vos écouteurs) parce que ça rock dur sur la scène Pression Live !

ALOAN

Aloan

Trois ans après la sortie de « Pretty Freaks » et son univers Rock’n’Roll sixties, Aloan présente No Fear, No Bravery un album intimiste et intense. Tout en conservant des sonorités rétro déjà présentes dans l’album précédent, on y découvre également une dimension plus organique, presque cinématographique à la Ennio Morricone. Produit par Alain Frey, emporté par la voix intense de la chanteuse Lyn m et le flow unique de MC Granite, cet opus maintient Aloan au sommet de sa création.

BOMBAY SHOW PIG

25_BombayShowPig_Anna van KooijBombay Show Pig est un duo indie rock hollandais composé du guitariste Mathias Janmaat et de la batteuse Linda van Leeuwen. Les deux musiciens de la Hague et d’Amsterdam ont créé la surprise avec leur vision propre de la musique indé dans la tradition des Yeah Yeah Yeahs, The Kills et Death From Above 1979.

Crédit Photo : Anna van Kooij

BRNS

27_BRNS_Julie CalbertSi la musique de BRNS devait un jour servir la science, elle donnerait dans les mathématiques tribales. Adepte des trajectoires brisées et des structures à tiroirs, le quatuor belge livre des chansons qui recèlent de trésors d’inventivité, parcourues d’un dynamisme constant. Entre incantations claustrophobes et distance aérienne, BRNS voyage loin : des ciels cafardeux à la mélancolie toute britannique aux pastels surexposés d’une Californie en Polaroïd, d’éclats de transes percussives aux échos d’une cabine Leslie grillée par le soleil.

Crédit Photo : Julie Calbert

DAVID SHAW AND THE BEAT

27_DavidShawAndTheBeat_Lucien PerochonOriginaire de Manchester, David Shaw arrive en France à l’âge où l’on monte son premier groupe de rock. De cette dualité culturelle découle l’essence même de sa musique, lui qui n’a jamais voulu choisir entre le rock et la techno, entre la guitare et les machines. A la fois producteur, auteur, compositeur et interprète, il s’illustre sur la scène indépendante grâce à ses différents projets et à sa collaboration avec Blackstrobe. Aujourd’hui il revient avec un nouveau projet sous le nom de David Shaw and The Beat dont le 1er album est sorti en octobre dernier sur le label Her Majesty’s Ship.

Crédit Photo : Lucien Perochon

EREVAN TUSK
28_Erevan Tusk_Jessy RakotomangaBelle révélation printanière, le jeune quintet parisien Erevan Tusk publie un premier album gorgé de mélodies étincelantes et généreuses. Harmonies vocales, guitares et arrangements élégants marquent leur 1er album Fortify Your Innocence du sceau du classicisme pop, en parfait équilibre entre l’écriture fédératrice de R.E.M, le romantisme des Smiths et l’énergie sophistiquée de The National. Deux voix, deux plumes, cinq musiciens réunis autour de chansons à la candeur émouvante.

Crédit Photo : Jessy Rakotomanga

H-BURNS
28_H-Burns_Pascale CholetteOff the map, le quatrième album d’H-Burns est un disque labellisé engineered, mixed and mastered by Steve Albini (PJ Harvey, Pixies, Mogwai…). Et cela s’entend : quatorze chansons tendues, jusqu’au boutistes, gravées en huit jours sans jamais sortir du studio. Mais cela ne dit pas tout des qualités du groupe. Après le succès critique de leur précédent album et sa récente collaboration avec Chris Bailey du mythique groupe australien The Saints (l’album Bailey/Burns), H-Burns continue en effet d’évoluer vers une musique de moins en moins rêche, de plus en plus ample. Voilà désormais un grand groupe de rock classieux, un groupe qui ne connaît pas les frontières.

Crédit Photo : Pascale Cholette

JIL IS LUCKY
Jil-Is-Lucky-SGripoix

Longtemps, Jil is Lucky a évité les lignes droites, préférant officier dans les circuits parallèles, là où on ne l’attendait pas. Souvent, on l’a vu jouer dans des galeries d’art, dans la rue, le métro ou les supermarchés. En 2009, c’est l’industrie du disque que le Français Jil Bensénior bouscule et en 2012, il sort son deuxième album In the Tiger’s Bed. Explosif et inclassable, ce disque est un défi lancé à ceux qui aiment mettre les objets dans des cases. On y entend des chœurs hérités des plus beaux chapitres de l’histoire, un sens de l’écriture pop rarissime en France, des titres à faire danser les morts ou des chansons d’amour trompeuses… Jil Is Lucky offre un set catchy, éblouissant, ardent, prêt à attraper vos oreilles, mais aussi vos c(h)oeurs.
Crédit Photo : Sylvain Gripoix

Découvrez la suite des artistes de la scène Pression Live dans notre deuxième article !

À vos commentaires