Rock en Seine, le récap’ (suite)

22, 23, et 24 août, 120 000 festivaliers venus de l’espace ont envahi le domaine de Saint-Cloud pour trois jours de live intense ! Fraîchement atterri vendredi dans la journée, la navette Pression Live et son équipage se sont empressés de vous livrer leurs premières impressions… Il est temps de raconter la suite de cette aventure.

Sourire aux lèvres, un rayon de soleil s’incruste en ce début de samedi 23 août sur l’univers Pression Live ! On est paré à attaquer cette journée et cela démarre plutôt bien avec les électrisantes danoises de Giana Factory sur la scène. Un live subtil à la sauce dark-pop.

Univers Pression Live

Quelques minutes de repos, et les très attendus Clean Bandit déboulent sur la scène Pression Live devant une foule venue en masse pour danser. Le groupe britannique nous fait même la surprise d’entonner une reprise du titre « Show Me Love » de Robin S en live, bien cool ! Les blondes platines de Lucius ont pris la suite de Clean Bandit pour une performance plus calme mais tout aussi délicieuse !

Clean Bandit

Une journée à grande vitesse qui laisse place aux concerts du soir, et des festivaliers aux looks toujours aussi farfelus, il y a même des pirates qui envahissent le bateau live ! Certains ont déjà leur programme tout tracé au vu des têtes d’affiche de ce samedi soir : Portishead, Flume, et The Prodigy ! Pas de doute, ces trois-là ont assuré et régalé leurs fans, musicalement mais aussi visuellement ! Si certains ont fait le choix de ces trois mastodontes, la scène Pression Live n’a pas chômé avec deux derniers beaux concerts de Frànçois and The Atlas Moutain dont on va entendre parler dans les mois qui viennent (croyez-nous !) et le groupe St. Vincent pour un live rythmé, dansant, et bien énervé sur la fin ! 1H du mat’, Rock en Seine s’endort, il reste encore une journée…

Flume

(Flume sur la Scène Cascade)

Au réveil, les courbatures n’ont pas eu raison de notre motivation ! Dès 14h, les premiers festivaliers s’installent devant la Scène de l’Industrie pour profiter de Feu! Chatterton ou devant la Grande Scène pour Blood Red Shoes, chacun ses goûts ! Cloud Nothings sur la Scène de la Cascade a mis un bon nombre de festivaliers d’accord (le meilleur live ? Peut-être !), laissant certains slamer sous le soleil  !

Blood Red Shoes

Côté Pression Live, To Kill A King, Thurstoon Moore, et les bad boys de Fat White Family s’en donnent à coeur joie dans des lives enragés et terriblement généreux. La tête d’affiche du jour se nomme Lana Del Rey et l’engouement de certains fans est assez impressionnant à voir. Pour son live la belle américaine a envouté la Grande Scène en misant sur la carte séduction devant un public conquis d’avance. La diva s’est même laissée aller à quelques selfies bien contrôlés, merci pour eux !

On commence à compter les minutes avant la fin mais l’amour du live ne s’arrête pas et Stephen Malkmus And The Jicks fait plaisir à voir sur la scène Pression Live.

De son côté La Roux se charge de clôturer à sa manière la Scène de la Cascade, puis Kavinsky devant un public très jeune nous fait du Kavinsky sur la Scène de l’Industrie : un set électro pour sa dernière date plutôt encensé par ses fans.

A quelques pas, Queens Of The Stone Age a la responsabilité de faire vibrer une dernière fois la Grande Scène, et à coup sûr ils auront fait le nécessaire devant les derniers milliers de festivaliers de cette année.

wp_ss_20140826_0001

Si on devait en choisir qu’un ? Impossible, mais coup de coeur quand même à partager entre Super Discount et les australiens de Cut Copy tous deux sur la Scène Pression Live qui nous ont offert un live très dansant aux sonorités nu-disco, pop-électro !

Voilà c’est fini, comme dirait l’autre !

Merci 1000 fois à Rock en Seine, qui nous a envoyé dans l’espace avec cette 11ème édition, on a hâte de se retrouver avec les festivalier en 2015 ! NB : Si vous avez perdu quelque chose sur le festival, n’oubliez pas de jeter un oeil sur le site dédié.

En attendant on se mate les photos souvenirs sur notre page Facebook ?

coeurcoeurrockenseine

Répondre à Notre playlist rentrée 2014 | Pression Live Annuler la réponse.